podcast29.08.202236 minutes

Applied Digital : Existe-t-il des projets trop complexes pour une solution numérique ?

  • Solutions
  • Stratégie
Podcast

Pour ce nouvel épisode du podcast « Applied Digital », David Alexandre Hamel, VP Stratégie, CX et design et Julie Lortie-Pelletier, Product owner, discutent avec Estelle Hernandez, Directrice marketing, de la manière dont nventive gère les projets complexes. Pour illustrer leurs propos, David et Julie se reposent sur l’exemple de Hadrian et du configurateur que nventive a conçu pour eux. Découvrez les principaux points évoqués dans cet épisode !

La complexité des processus comme frein à la transformation numérique

Lorsqu’on demande aux entreprises québécoises de partager leur perception de l’état d’avancement de leur transformation numérique, voici ce qu’elles en disent (source : sondage Les Affaires. Maturité numérique : où en sont les entreprises québécoises ?) :

  • 30% se jugent avancé
  • 44% se considèrent ni en avance, ni en retard
  • 26% s’estiment être en retard

70% des entreprises ne se considèrent donc pas au bon niveau de leur transformation numérique par rapport aux autres joueurs de leur industrie.

Plus important encore : parmi les principaux freins cités pour entamer un processus de transformation numérique, 21% cite le manque de connaissances et la complexité des processus.

Aujourd’hui, l’objectif est donc de montrer de quelle manière maitriser et canaliser la complexité pour la traduire en solution numérique.

Les principaux enjeux rencontrés dans un projet complexe

Pour tout projet complexe, les entreprises font face à trois enjeux récurrents :

  • Le bris d’informations  : il existe parfois un problème d’accès à l’information dans tous les projets jugés complexes. Les entrées manuelles soumises à erreur, les imports et exports d’information, le manque d’accès à certaines informations… Les causes de bris d’informations sont nombreuses et il s’agit de les identifier et de les corriger si nécessaire.
  • La complexité et le nombre de règles d’affaires à respecter : selon les entreprises, leurs implantations dans différents pays et les réglementations très précises qu’elles doivent respecter, il existe une multiplicité de règles d’affaires. En plus, il est fréquent que ces règles soient connues d’une poignée d’experts, sans être automatiquement documentées ou mises à jour. Dans d’autres situations, les règles d’affaires se sont accumulées et sont devenues désuètes avec le temps.
  • La continuité des affaires : pour toute entreprise, il faut être capable de développer une solution numérique tout en laissant à disposition l’ancien système jusqu’au dernier moment, afin de garantir aux clients et utilisateurs de pouvoir répondre à leurs besoins.

Faire face à ces enjeux et relever ces défis permet à la fois de créer une solution numérique qui répond à tous les besoins, mais également d’apporter une amélioration des processus d’entreprise de manière générale.

La méthodologie à suivre pour démêler la complexité

Pour gérer des projets complexes, il est fondamental pour nos experts de suivre une méthodologie clé :

  • Compréhension du contexte  : il faut déterminer quels sont les objectifs, le marché dans lequel l’entreprise évolue, ses utilisateurs. Ces derniers ont par exemple développé des habitudes avec le produit à remplacer, qu’il est fondamental d’identifier.
  • Dégager une vision produit  : l’objectif ici est d’effectuer des estimations budgétaires afin de créer un produit numérique complet, qui correspond aux enjeux de temps et de coût de l’entreprise.
  • Prioriser les fonctionnalités à mettre en place  : généralement, nos experts se concentrent d’abord sur les fonctionnalités qui apportent le plus de valeur, ou qui sont soumis le plus au risque. Prioriser permet donc de s’attaquer aux enjeux les plus importants rapidement.

Une vision claire des besoins dans nos équipes

Le rôle du Product owner à cette étape est primordial : il permet de traduire les besoins et leurs raisons d’être aux équipes qui travaillent sur le projet.

Pour nos équipes, le secret est aussi de morceler un projet complexe pour se concentrer sur une étape à la fois : c’est le rôle de la méthode AGILE.

En plus, l’agilité nous permet d’avoir toutes les deux semaines un retour de la part du client pour pouvoir ajuster nos efforts.

Vous souhaitez en savoir plus ? Écoutez dès maintenant le podcast ! Bonne écoute.