Seeking the Truth : automatisation des processus

20 déc. 2021

Automatiser ses processus pour mieux performer

Comme la majorité de nos clients, vous cherchez constamment à augmenter vos profits. L’automatisation numérique de vos processus peut vraiment y contribuer. Chez nventive, nous visons la compréhension poussée de votre entreprise et l’extraction d’informations clés qui mèneront à l’adoption d’une solution numérique performante. Pour y parvenir, nous passons au crible trois aspects fondamentaux d’une entreprise;

  1.  Les processus internes. Employés, fournisseurs et l’ensemble des processus implantés pour créer un produit ou livrer un service.
  2.  La clientèle externe. Utilisateurs actuels et potentiels que l’on suit tout au long de leur parcours, tant dans les moments d’enchantement que de désenchantement.
  3.  Le marché. Standards et paradigmes de l’industrie qu’on adopte ou remet en question; votre positionnement dans le marché.

L’idée, c’est d’aller au fond des choses. Ça vous demande de composer avec nos tonnes de questions, dont celle qui nous obsède:
« Pourquoi faites-vous les choses de cette façon? »
C’est un exercice exigeant, mais résolument porteur, comme en témoignent ces quatre cas réels.

CAS 1 - Améliorer sans tout changer
Peut-on rendre une expérience client plus agréable en révisant le processus de travail? Absolument! C’est le cas de cette chaîne de pharmacies qui a révolutionné la transmission à distance des ordonnances et leur traitement avant l’arrivée du client. Résultats: le temps d’attente sur place est réduit et le personnel peut exercer des actes pharmaceutiques en dehors des pics d’affluence.
Le piège à éviter: parfois, nous croyons qu’il faut réinventer la roue pour améliorer son processus d’affaires, alors que des modifications ciblées peuvent tout changer dans l’expérience client.

CAS 2 - Défier le statu quo
Rehausser les standards de son industrie: mission possible pour cette institution financière qui a fait passer son processus d’approbation de prêt aux entreprises à 48 heures— alors que ses concurrents peuvent y mettre une semaine. Sa stratégie? Favoriser l’exécution d’étapes clés en amont de la consultation du client avec un conseiller en prêts.
Le piège à éviter : avoir des idées préconçues et conclure qu’aucune solution technologique ne se prête à notre secteur d’activités.

CAS 3 - Aller au-delà des besoins urgents
Il arrive qu’un besoin urgent en cache un autre, tout aussi criant. Par exemple, cet organisme à but non lucratif (OBNL) nous presse de trouver une solution pour répondre rapidement aux besoins de personnes en détresse. En fouillant, notre équipe se rend compte combien les chercheurs peinent à obtenir des données probantes pour soutenir les intervenants sur le terrain. Nous avons donc proposé deux solutions technologiques distinctes pour répondre aux besoins interreliés des deux clientèles.
Le piège à éviter: ignorer les problèmes profonds de votre entreprise au profit des plus urgents.

CAS 4 - Repérer la fausse bonne idée
La technologie n’a pas toujours réponse à tout. À preuve, ce fabricant d’armoires de cuisine dont les plans illisibles soumis aux designers est problématique. Est-ce qu’une solution numérique permettrait un gain de temps? À première vue, oui. Mais en creusant la question, on constate qu’une application sur tablette ne conviendrait pas aux employés. Bref, une solution technologique, même intéressante en soi, sera inefficace si elle boudée par les employés.
Le piège à éviter: négliger d’analyser la clientèle interne parce qu’on croît la connaître.

NOS 2 RECOMMANDATIONS

  1.  Pour trouver LA bonne solution, vous devez trouver la source du défi ou du problème. Il existe une multitude de façons d’améliorer vos processus d’affaires. Comment s’y retrouver? Nous croyons que notre approche axée sur la somme des données recueillies sur vos processus internes, l’analyse de votre clientèle externe et votre marché vous permettra d’opter pour la solution technologique la plus performante et profitable qui soit.
  2.  Miser sur la clientèle la plus rentable. Habituellement, 20 % des clients génèrent environ 80 % des profits d’une entreprise. C’est pourquoi il importe de connaître les clients les plus rentables pour vous, et que gagnerez à privilégier. Ce faisant, vous cesserez de perdre un temps précieux auprès des clients qui n’achètent pas (ou trop peu) vos produits.

Vous pouvez également visionner et écouter sur notre chaîne YouTube l’échange intégral entre Julie Lortie-Pelletier, Directrice de solution et Gabrielle Garand, Stratège chez nventive.




PLUS D'ARTICLES
12 fév. 2018
Découvrez comment toucher votre cible avec des vidéos personnalisées simple d'utilisation.
09 nov. 2020
La transformation numérique à l'honneur au Salon Connexion